Articles les plus consultés

dimanche 27 novembre 2016

jeudi 3 novembre 2016

Une nouvelle canne....

Bonjour, désirant pêcher en lac et/ou réservoir j'ai acheté sur ebay une nouvelle canne 10" soie 5 ou 6...
Est-ce une bonne affaire? je ne sais..elle ne semble pas de très bonne qualité mais peu chère...ça devrait aller.. En lac ou sur de gros poissons. (pour épargner mon Hydropsyche soldarini TG)..

je travaille mes lancers....  dur dur..


mercredi 19 octobre 2016

Conseils pratiques pour pêcher la truite aux Etats Unis , dans les Montagnes Rocheuses.


1) Denver  (DIA) est un bon point de départ central, les billets depuis la France sont moins chers que pour des autres villes plus modestes... British Airways fait un Londres Denver tous les jours direct...
2) Une voiture: SUV 4X4 à louer sur place et à réserver depuis Avis ou Hertz dans un pays d'Europe (Avis Espagne est très intéressant comme prix!).
3) Camping dans les "national forest" parfois (souvent payant) parfois sauvage...
4) Les points délicats à gérer:
          - les accès aux rivières:  si vous êtes dans une forêt Nationale ou un Parc (d'Etat ou national) pas de problème, les parcours sont publics et les accès nombreux. Sinon 2 cas, (d’après ce que j'ai compris)  soit la rivière est publique mais pour y accéder il faut traverser des propriétés privées, soit le parcours et privé. Dans le premier cas cherchez un accès public (pont, centre ville, sentier indiqué  "fishing access" ou "sportmen 's access") et à partir de là pêchez en wading (c'est sans garantie mais des locaux me l'ont conseillé) en essayant de ne pas empiéter sur les berges. Dans le 2 ème cas, il faut dit-on "demander au propriétaire"  (ask first)...mais comment savoir  à qui?  Il doit y avoir des parcours privés qui louent des cartes, mais je n'en ai pas vu ...Evidemment si vous passez par une agence ou un guide c'est différent.
          - les réglementations (vous pouvez les télécharger sur internet), ce sont des bibles ...on arrive facilement à comprendre le cas général mais souvent chaque région chaque rivière a un statut spécial. Une règle il n'y a pas de fermeture générale mais des rivières peuvent être fermées.  Vous avez souvent une carte par région et des couleurs  selon la taille le nombre l'espèce de poisson capturable ou à relâcher... si vous relâchez toutes vos prises aucun problème sauf si la rivière est fermée à la pêche..(il y a peu de panneaux : parfois oui parfois non voir photo).


(ici les accès)

Dans une rivière répondant au cas général il y a  des poissons introduits mais sauvages (peu de réelles truites autochtones) et des poissons surdensitaires et le "fish and game départment" en installe en général beaucoup..
pas mal de rivières paraissent maintenant en gestion patrimoniale.
les autorités semblent protéger les autochtones (Cutthroat ) et les poissons trophées.
La gestion dépend de l'état (Colorado Wyoming Idaho Montana) ainsi que les tarifs des cartes.  Si vous restez plus de 10 à15 jours dans un état prenez la carte à la saison de 60 Dollars (Colorado) à 90 Idaho...la journée c'est autour de 10 à 15 dollars et 5 ou 6 par journée de plus..attention avec cette carte vous pêchez un état complet soit en gros la moitié de la surface de la France et autant de parcours type 1ère cat (on appelle celà "eaux froides" par opposition aux "eaux chaudes" royaume du Bass) que dans tout notre pays!

       Enfin les techniques:

 Très souvent: Fly or lures only  ( barbless hooks )
Pour la truite en rivière presque personne ne pêche aux leurres d'après ce que j'ai vu...la cuillère marche fort pourtant. Je n'ai pêché qu au Tenkara et en PALM principalement en nymphe un peu en sèche avec un succès étonnant vu mon incompétence! J'ai principalement utilisé les mêmes Nymphes que chez nous en Durance, mais surtout des lièvres casque d'or  en jig. en 12 ou 14...une avec un tag vert a très bien fonctionné.... Ceci dit ce n'est pas un conseil car c'est un peu au pif que je choisissais et gardais ce qui fonctionnait! (en Septembre) En sèche des petits trucs montés en parachute, au Tenkara..un peu tout cela et des kébaris ..
Pour le matos, j'ai amené une canne Tenkara Nissin et ma canne Nymphe "Hydropsyche Elite Soldarini designed for T. Guilpain."! 10 pieds..
En petits torrents encombrés j'ai regetté un UL et quelques cuillères.
Quant au fil j'avais du 12, 14, et 16, du 20 et 22 n'auraient pas été de trop...

Réglementation au colorado
Réglementation au Wyoming

mardi 18 octobre 2016

Les rivières du Colorado, du Wyoming et Idaho........(suite)

Après Boulder (juste au nord de Denver), nous repartons vers l'ouest.
D'abord à travers le Park National des Rocky Mountains, beaucoup de monde, c'était un samedi, des paysages splendides, une courte tentative au Tenkara au Camping le soir sur un Colorado river naissant : très peu d'eau, des truites très peureuses sous l'oeil placide des Elks qui brament à tout va.



Le Sur lendemain, une belle rivière de montagne est assez décevante..une mignonne rainbow dans le seul pool digne de ce nom.

Mais la veille après une recherche délicate de l'accès public  (nombreux ranches privés et parcours loués (lease), je découvre enfin une merveille:
  La North Platte river...très pêchée au Wyoming sa partie coloradienne est moins célèbre mais  extraordinaire, une grande rivière puissante au cours calme mais en  alternance avec des radiers et des pools..
Une "belle"...monte régulièrement (je ne sais sur quoi!) je ne l'aurais pas... 
un peu plus haut installé dans un radier je pêche vers l'aval (erreur fatale) alternant Sèche et Nymphe. Les truites montent ,tapent, je ferre..et je rate tout...mais quel souvenir!
2 jours plus tard c'est au bord de la Yampa river.. que je me retrouve, dans un State Park près de Hayden  (nord Colorado). Le temps d'un arrêt , je parcours 2 beaux pools pour capturer quelques belles browns..



 Après quelques (centaines de)  miles, c'est la Green river  au Wyoming.
Nous stoppons en aval du Fontenelle Reservoir au nord de la ville de Green river. Là, la plupart des campeurs sont, soit des ouvriers et techniciens des installations pétrolières proches  (le "fracking" fait recette ici...) soit des pêcheurs à la mouche  en dérive sur leur grandes barques...Etonnant!
3  séances ici, plus une, 10 jours après...Quelques poissons, mais surtout 3 casses mémorables...

Après une soirée et une petite matinée sur la Snake river qui me permettent de découvrir les fameuses Cutthroat.  (en aval de Jackson )



c'est l'arrivée dans la Magic Valley, (Ketchum)et trois de mes rivières préférées:
La Big Wood River, le torrent de Warm spring  (le meilleur si vous voulez garder quelques poissons pour la grillade familiale tellement il est fourni en surdensitaires et sauvages Rainbow...et enfin le royal Silver Creekcher à Hemingway.


Silver Creek:
Les truites vues du pont "Silver Creek preserve" et les 3 prises en sèche (incroyable pour moi mais vrai!)












Le monument dédié à Hemingway


Puis La  Big Wood:   Dans une vallée très touristique et particulièrement "riche" il est assez délicat de trouver les accès publics, mais en aval de Ketchum plusieurs sont bien indiqués.  J'y ai capturé surtout des rainbows , un mountain whitefish et une ou 2 browns.






Warm Spring l'idéal pour alterner pêche à la mouche et juste à coté  la baignade dans la source chaude (située à 50 m à droite de la photo directement dans le lit du torrent! ).  100 m en aval de la source, les truites sont nettement plus grosses qu' en amont , un effet probablement du réchauffement de l'eau. Il est par ailleurs assez déroutant de passer en Waders en pêchant, juste à coté d'un groupe de baigneurs assis dans la vasque d'eau chaude!



La semaine finie à Ketchum (Idaho) c'est le retour en Colorado par une dernière beauté : Cache La Poudre river:



Un superbe mois et de

...de bien belles rivières...

jean louis.

Pour trouver ces merveilles:

lundi 17 octobre 2016

Les rivières que j'ai préférées et celles un peu moins!

Voilà le 2 ème article....


Au Colorado venant du Nouveau Mexique,  nous avons campé aux bords de la Conejos river après une courte tentative infructueuse en Tenkara à son affluent rive droite l'Elk river, très joli..mais aux truites inactives ce jour..

La Conejos river  (37° 16"18  N,  106° 26" 10 W )  affluent du Rio Grande est une grande et belle rivière au cours rapide particulièrement aux "Pinnacles":

 Pour une grande partie, elle est en accès libre car dans la  Rio Grande National Forest, attention cependant aux terrains privés.

Je ne connais pas l'amont, au dessus de  Platoro Reservoir .  J'y ai capturé quelques jolies "brown"  ( j'ai pêché le soir en arrivant et le matin env. 1h30) et en vu de plus grosses monter sur des éclosions.

Les roches foncées d'origine volcanique donnent à la rivière un caractère sévère et un fond sombre.

Nymphe au fil ...et un peu en sèche.

Le  Rio Grande , même en amont pas très loin de ses sources est un fleuve puissant qui traverse le sud  du  Colorado, le Nouveau Mexique puis fait frontière entre le Texas et le Mexique.
En amont de Del Norte , vers Creede , les Rio Grande Palisades sont superbes:

J'y ai gardé 2 poissons(Brown trout) pour la grillade du soir:
 4 repas de poissons   sur un mois ce n'est pas excessif!!!


Sur le Rio Grande et les rivières du sud Colorado, une maladie a décimé les Arcs en ciel introduites depuis le bassin Pacifique, les Farios  semblent plus résistantes.


Dans les environs de Gunnison  au centre du Colorado, 3 rivières ont retenu mon attention:
La Cimarron river   que j'avais fréquentée en 2005 en aval du reservoir Silver Jack , je n'y suis pas retourné mais je me souviens d'une séance assez fabuleuse et d'une grosse bête perdue au lancer UL!
La Spring Creek, petit torrent de montagne, souvent encombré aux truites nombreuses et mignonnes,en 2005 des "brookies" (saumons de fontaine, introduits de l'est du Canada) et en 2016 des Browns complètement folles qui commençaient à frayer.  Il faut savoir que généralement aux E.U. la pêche n'a pas de fermeture générale si les Browns fraient à l'automne les Rainbows au printemps, je reviendrais là dessus dans un prochain article.
Enfin, la très célèbre Taylor river dont le seul défaut est d'avoir de longs parcours privés, mais le Mile en aval Taylor Park Reservoir est public, excellent et très fréquenté  par les moucheurs !  Sous une pluie battante j'y ai pris en peu de temps une petite fario et une belle m'a joué un tour! j'avais un collègue 20 m en amont et un en aval!


Rentrés sur Boulder j'ai pu refaire une séance sur :

South Boulder Creek, un excellent torrent qui m'a été conseillé par un détaillant du fly shop.. l’accès est assez compliqué à trouver (vaut mieux demander), mais je m'y suis toujours régalé; beaucoup de poissons de toutes tailles...

 et de toutes espèces..de truites bien sur..







Un peu déçu en revanche par Boulder Creek  (Boulder canyon), je l'ai connu en meilleure forme, les niveaux étaient très bas. mais les truites y sont toujours nombreuses..

à suivre...

Si vous voulez trouver où se trouvent ces merveilles:
ski track cliquez sur "my us topo" (ou google sat) et indiquez le nom cherché.

samedi 15 octobre 2016

De retour des Etats Unis: Quel régal! Un peu de Tenkara, beaucoup de PALM (Nymphe et sèche)

(art 1 : les poissons)

Donc, au cours de ce voyage au Colorado, Wyoming et Idaho   j'ai pu découvrir ou redécouvrir quelques rivières somptueuses.
Je n'y étais plus allé depuis 10 ans et j'y avais pêché seulement au lancer, cette année je n'ai pris que ma Nissin Tenkara,  ma Soldarini  (Hydropsyché Elite de chez Thib'eau pêche.

Le but du voyage n'était pas seulement la pêche, mais aussi la visite à des amis et à de la famille et le plaisir de camper, d'errer. à la recherche de belles rivières et paysages grandioses.


En fait je pêchais 1 à 2 heures le matin  autant le soir et entre temps nous visitions le pays mon épouse  conduisant notre Rav4 de location  et moi la guidant...

Par contre j'ai pu  pêcher 2 journées complètes à Boulder (Col.) et une semaine  à Ketchum (Idaho).

Lorsque nous sommes arrivés, les championnats du monde de  "flyfishing" commençaient. Je n'ai pas eu l'occasion d'aller supporter les français, dommage.

Plus tard un pêcheur rencontré sur la Green river au Wyoming me dit : "nous les américains nous avons beaucoup à apprendre des français"...le jour même après quelques minutes  je m'étais fait casser par une truite....mahousse... Quand j'ai vu son bas de ligne, j'ai compris, j'ai encore à apprendre mon 16 centièmes était un peu ridicule à coté de son 8 ou 12lb.

Par rapport à il y a  une dizaine d'années (et plus même), en Colorado surtout il y a beaucoup plus de Farios ( German Brown) introduites au 19ème siècle et bien acclimatées que de Rainbows  (Arcs) introduites elles aussi du bassin Pacifique mais décimées par une maladie.. La souche native et protégée par des mesures
restrictives est la Cuttrhoat  (une cousine de l'Arc qui présente plusieurs variétés suivant les bassins versant).

Bien nourris par des insectes  très présents (nombreuses éclosions), j'ai trouvé les poissons plus combatifs que dans les Alpes  et souvent pour les farios aussi craintifs que chez nous.
 Globalement: les Rainbows sont des lionnes mais ne chipotent pas trop...les Cutthroats semblent les plus faciles mais sont assez rares..et nos Farios égales à elles mêmes.

Pour finir sur les poissons, j'ai capturé un "Mountain whitefish" très joli poisson d'une quarantaine de cm qui présente l'adipeuse des salmonidés et semble apparenté aux corégones de chez nous.


 L'Arc (Rainbow) un joli poisson de taille moyenne capturé dans le South Boulder canyon, poisson introduit mais celui-ci semble être né dans la rivère (?) .
(Col.)

Une German Brown  (fario)  semble-t-il de souche atlantique.  (Conejos) (Col.)


Une autre Fario...  (Yampa  Col.)



La fameuse Cutthroat,  truite indigène des Montagnes Rocheuses, ici c'est une variété : "Snake river cutthroat"  (Wy.), il y a 3 ou 4 autres variétés.  3 au Wyoming 2 au Colorado...

Le Mountain whitefish.  (Big Wood river en Idaho).