Articles les plus consultés

lundi 30 janvier 2017

Photos de mouches...



Un Sedge, ailes  brunes collerettes blanches et un parachute que je compte utiliser pour pêcher au Pompon! Si elles flottent bien!


 Trois Pheasant Tail et une double bille en dubbing de lièvre cerclé.
 Un Palmer tricolore..
Une émergente en chevreuil..

 Une noire pour le lac (sur les instructions de T.G. au cours de montage du jeudi des pêcheurs briançonnais)
 Sedge ailes vernies sen faisan femelle
 Sedge" passe partout"  (Pêche Mouche, mag.)

 Création de Léo, mon fils pour le tenkara...
Autre noire........
à suivre..

samedi 21 janvier 2017

Réglementation...

Je ne parlerai pas des problèmes de pollution, barrages, micro centrales (et nous en avons!) ...OK c'est l'essentiel.........

Pour le reste la "réglementation" quelle quelle soit n'est peut être  (??????) qu' une vaste blague: pas un pays  n'applique la même...    Et là où il y a de gros poissons et en quantité:  c'est que soit on en met comme dans beaucoup de parcours privés en Europe ou ailleurs, soit la nature y est plus préservée et le linéaire de rivières à truite si important que la pression de pêche est dérisoire...(pour un français)
" Une anecdote: nous descendions en voiture le long de la rivière "Cache la Poudre" , je vois un parking de pêche et un couple qui rentre..on s'arrête, on leur demande...réponse: "oh ici il y a tellement de pêcheurs, la pression est si importante.." le lendemain je reviens au même endroit   regarde dans quelques pools et sort ma canne pour 1 heure environ, et je ne suis pas expert en Nymphe au fil! je n'ai eu aucun mal en prendre 7 ou 8  des jolies (browns farios)..
..relâchées d'ailleurs..
Mais cette rivière très pêchée d'ailleurs présente au moins sur 60 ou 70 km un milieu très acceptable pour les poissons (malgré quelques barrages sur l'aval)
Est ce la réglementation au Colorado (qui est si compliquée que j'ai préféré presque systématiquement tout relâcher..et nous aimons le poisson!) qui explique l'abondance ou le linéaire de rivières à truite?  j'avoue que je ne sais pas...

jean louis

jeudi 19 janvier 2017

eau de neige et de glace

Bonjour je viens de découvrir probablement avec retard l'excellent article d'A. Arias sur "l'eau de neige"...

Déjà, en tant que haut alpin et briançonnais "l'eau de neige" on sait ce que ça veut dire...et entre Mai et fin Juin on doit faire avec...De plus encore pire "l'eau de glace", lorsque les glaciers commencent leur stade de fusion estivale; Guisane, Gyronde Durance  prennent cette couleur blanche caractéristique due aux particules fines de roche souvent cristallines (la farine de roche) en suspension....  L'eau (mais il faudrait faire des mesures très précises ) semble très froide peut être plus froide même qu' en hiver ou au début du printemps  (mars avril). Il est possible même qu'actuellement avec la fonte accélérée  des glaciers du massif des Ecrins, la T°  de l'eau de la haute Durance soit plus faible qu il y a 50 ans, c'est une constatation de vieux pêcheurs qui m'amène à poser cette hypothèse: autrefois (années 40 50) il y aurait eu une population de poissons blancs dans les "adoux" et les calmes de la haute Durance entre Saint Clément et Saint Crépin, actuellement il n'y en a plus  (??? quelles espèces?).
En tout cas l'été  (et surtout les étés chauds) cette partie de la Durance est quasi désertée par les pêcheurs particulièrement les moucheurs, et parfois on entend se plaindre les "estivants visiteurs" que la Durance n'a pas de poissons! Certains tirent leur épingle du jeu mais c'est difficile , la majorité se dirigent vers les affluents sans glaciers et les lacs d'altitude. Il semble (?) acquis que la T° de l'eau (même quelques degrés de différence) a une importance essentielle sur l'activité des poissons et donc sur la pêche surtout avec des méthodes qui ciblent les poissons actifs (mouche, nymphe, leurres..).
Pour revenir à "l'eau de neige"...Les périodes royales de pêche dans les Alpes, sont avant la fonte massive (mars avril) et en septembre..quand le début de la fraîcheur en altitude ralentit la fusion des glaces....ça veut pas dire qu il faille rester à la maison entre temps bien sur...
De plus il y a un autre élément dont il faut je pense tenir compte à la fois naturel mais aussi du à l'aménagement hydroélectrique: le débit..  Celui-ci au moment de la fusion rend certaines portions des torrents et rivières totalement impraticables, le danger est y immense (ex. le Gyr en amont de Pelvoux après avril) ou même dans une moindre mesure les gorges de la Durance sous Prelles. Deux éléments jouent: le débit massif de plusieurs dizaines de M3/s et le fait que ces portions sont en saison froide (ou pour la Durance après le début juillet) en débit réservé.
On sait bien aussi l'effet des variations de débit liés soit à la fusion soit aux éclusées  (nocturnes actuellement)..
Tout ça pour dire que ce problème de "l'eau de neige" est fort complexe pour le pêcheur...notre demoiselle truite fario méditerranéenne, elle  s y est adaptée depuis le retrait massif des glaces il y a 15 000 ans env!!
De plus je n'ai pas évoqué le problème posé par la couleur de l'eau et la visibilité!!! (des leurres, mouches, etc..) 
nymphes...
Exemples de débits: module de la Durance à Briançon 18m3/s...débit réservé dans les gorges: 1.5 m3/s.. l'usine peut turbiner je crois 26m3/s à l'Argentière (Durance et Gyronde). en crue importante on compte env. 150m3/s..et  hautes eaux printanières en gros  peut être 50m3/s...donc env. 30m3/s par dessus la prise d'eau s'écoulent dans les gorges.... pêcher 1 m3/s ou 30..c'est pas pareil!

Amicalement à tous JL  et merci à A. Arias pour l'article...

vendredi 13 janvier 2017

Apprentissage, Education, Sélection?

Voilà une bonne question!

Evidemment je ne peux que donner une "opinion"...Il faudrait expérimenter...

1) Dans un réservoir avec des truites domestiques qui sont relâchées systématiquement, on peut imaginer qu'à force d'être "piquées" les truites apprennent à éviter les leurres,appâts et mouches qui piquent.....Si les truites ne sont pas relâchées comme dans les "pêches à la truite" elles restent faciles...

2) Dans une rivière française (truites farios) où la pêche existe depuis "la nuit des temps" (à la main, à la ligne), j'imaginerais bien que parmi la population de truites il existent des truites typées "timides" et d'autres typées "agressives", je pourrais facilement imaginer que les typées "agressives"  qui par voracité et audace sont moins peureuses et sautent sur tous les appâts qui se présentent seront avantagées s' il n'y a pas de prédateurs (loutres, hérons pêcheurs) et seront désavantagées s' il y a des prédateurs et une pression de pêche importante. Je dirais donc  que les "timides" farios ont pu léguer leur gènes plus facilement que les "audacieuses". Aujourd'hui il ne serait pas étonnant de voir dans nos rivières une majorité de truites qui y regardent à 2 fois avant d'attaquer un leurre...
3)  La fario (si on la compare aux Arcs et Cutthroat des USA) est très  timide, elle se tient plus facilement à proximité de sa cache, elle est souvent sous les blocs plutôt qu'en pleine eau..Son comportement est souvent capricieux, peu prévisible...Elle est en même temps beaucoup plus carnassière et dévore allègrement vairons chabots et alevins...
En fait j'aime bien comparer son comportement à celui d'un chat, à la fois si peureux et un si terrible prédateur qui joue avec ses proies... (j'adore les chats et les truites).....

4)  Enfin une dernière hypothèse, pourrait être, qu'il semble que les truites actuellement se nourrissent moins en surface (disparition massives d'insectes, dérangement, modification des débits?) ...La pêche en nymphe est de l'avis de beaucoup plus productive que la sèche...le toc que la surprise en surface... Donc nos truites farios ne sont elles pas plus souvent qu'avant "câlées" sous les blocs, dans leur refuge... ?

5) Sinon en conclusion j'ai du mal à admettre une possibilité d'apprentissage et surtout que les adultes puissent transmettre à leur descendance par apprentissage l'aptitude à se méfier des leurres....par contre il semble admis que selon les années, la journée la saison telle couleur est plus attractive ou repoussante (l'orange couleur des oeufs? le vert couleur de la boule d' oeufs de trichoptères (je crois?).....